Mai 2013 : 60 Millions de consommateurs est toujours dans la tourmente ! Le gouvernement doit s’engager pour l’avenir du magazine.


Il y a plusieurs mois, vous étiez plus de quinze mille à signer la pétition de soutien au magazine 60 Millions de consommateurs, lorsque le précédent gouvernement envisageait d’abord sa privatisation, ensuite sa filialisation. Le projet avait avorté sous votre pression et sous la mobilisation de parlementaires, d’associations de consommateurs, et des salariés de l’Institut national de la consommation (INC), l’établissement public qui édite le magazine.

Depuis, le gouvernement a changé. 60 Millions aussi a changé grâce au lancement d’une nouvelle formule en janvier 2013 : plus claire, plus moderne, plus proche du lecteur… Des atouts qui doivent permettre à 60 de continuer sur sa lancée de 2012, année au cours de laquelle ses ventes en kiosque ont augmenté de 7 % alors que le secteur de la presse traverse une crise grave.

Pourtant, malgré ces signes positifs, les salariés de l’INC et de son magazine restent inquiets. Le projet de filialisation que l’on croyait définitivement enterré refait surface avec les conséquences désastreuses qu’il impliquerait : la disparition prévisible du centre des essais comparatifs de l’INC, l’affaiblissement des moyens du magazine et, à terme, sa probable vente à un groupe privé…

Le collectif « Soutenons 60 » souhaite que le ministre délégué à la consommation, Benoît Hamon, prenne une fois pour toutes une position ferme et définitive sur l’avenir de l’INC et de 60 Millions.

Rappelons que 60 est édité par l’INC pour remplir sa mission de service public d’information des consommateurs, telle qu’elle est décrite par le code de la consommation. Il est conçu par des journalistes, des ingénieurs, des juristes, des économistes, des documentalistes, ce qui en fait sa spécificité et sa force. Séparer les journalistes des autres contributeurs signerait son affaiblissement définitif.

Le projet priverait surtout les Français d’une information experte et indépendante qui a encore permis, tout récemment, de révéler la présence de résidus de médicaments dans certaines eaux minérales.

N’hésitez pas à relayer cette information et continuez à soutenir 60 Millions de consommateurs, en vous abonnant, par exemple, ce qui est le plus sûr des soutiens pour faire vivre une publication !


JPEG - 36.1 ko


La pétition est toujours ouverte, venez la signer. Et faites passer l’information autour de vous.





 

Qui nous sommes Comment nous contacter Revue de presse
Faites tourner la pétition sur Facebook Faites tourner la pétition sur Twitter