Juin 2014 : « 60 Millions » soldé, salariés liquidés ?

mercredi 25 juin 2014

Juin 2014 : 60 Millions soldé, salariés liquidés... Non au démantèlement de l’Institut national de la consommation !

Signez notre pétition !


JPEG - 52.1 ko


En ce 25 juin 2014, la secrétaire d’État Carole Delga lance la période des soldes d’été. Ce qu’elle se garde bien de dire, c’est que ses services ont décidé d’exclure le magazine 60 Millions de consommateurs des activités de l’Institut national de la consommation (INC), qui l’édite depuis 1970.

En clair, le gouvernement souhaite vendre 60 Millions à un groupe privé. Et mettre brutalement fin à cette publication connue de tous les Français ou presque. Terminés les enquêtes, études et essais indépendants au service de la protection des consommateurs, finie l’information indépendante au service du citoyen, au rebut les expertises pour le compte des associations de consommateurs : tout risque de disparaître, liquidation !

En effet, le projet de contrat d’objectifs et de performance 2014-2018 tel que Bercy veut l’imposer à l’INC prévoit de sortir les activités de presse du périmètre de l’INC.

Conséquence directe : on prive l’INC des ressources des ventes de son journal, soit les trois quarts du chiffre d’affaires, puisque 60 Millions, activité non subventionnée, permet à l’Institut de compenser la baisse dramatique de ses subventions (divisées par trois en vingt ans, diminuées de 17 % en deux ans). Conséquence directe plus grave encore : 60 % des salariés sont menacés à la fois par la vente du journal et par le manque à gagner qui en découlerait pour l’INC.

Et tout ça pourquoi ?? ON NE LE SAIT PAS !

Sollicitée dès le premier jour de sa prise de fonction, Carole Delga n’a pas daigné répondre à nos multiples sollicitations, nous contraignant à perturber le lancement des soldes.

Le gouvernement doit désormais assumer ses actes, en expliquant pourquoi il veut dégager 60 Millions de l’INC, et pourquoi, lui qui prétend être si attentif du sort des salariés menacés en général, s’apprête à déclencher un plan social absurde.

Nous demandons aux citoyens de signer notre pétition en ligne, et nous prions la secrétaire d’État d’avoir le courage d’affronter la réalité.

Non au bradage absurde de 60 Millions de consommateurs !


JPEG - 36.4 ko


Signez notre pétition, suivez-nous sur Twitter et Facebook… et faites passer l’information autour de vous !